La mobilité en territoire narbonnais

Du 20 novembre au 18 décembre, par le biais de rencontres dans diverses communes de l’agglomération, le syndicat CGT des cheminots de Narbonne a organisé une consultation citoyenne sur le thème de  « la mobilité en territoire narbonnais » autour de cinq propositions précises et concrète :

– une étude de faisabilité pour la réouverture de la ligne ferroviaire du Minervois

– le retour de l’arrêt des trains de nuit en gare de Narbonne

– la création d’un pôle d’échange multimodal moderne à partir de cette gare

– l’ intermodalité des transports en gare de Coursan et de Lézignan

– la mise en place d’une plateforme multimodale fret à Port La Nouvelle.

Cette consultation visait à peser sur les décideurs afin de surmonter des obstacles, lever des freins, bousculer des lenteurs pour enfin passer aux décisions et aux actes.

D’après des témoignages reçus, ces propositions ont en général reçu un bon écho.

C’est cependant, pour nous, le moment de faire un point sur ce dossier et à notre avis, il y manque des éléments essentiels pour la mobilité dans l’agglomération et au de-là.

1 – Les transports doux dans l’agglo sont centrés sur l’offre touristique et ignorent superbement les transports du quotidien. Il faut un changement complet de paradigme ! Ainsi, habiter à St jean-St pierre et aller travailler à Montredon à vélo, tout comme habiter le centre-ville ou le sud et se rendre aux zones industrialo-commerciales de la Coupe, et du Champ de Mars en vélo ne devraient plus relever d’une opération kamikaze !

2 – La question de la gare de Montredon. Des élus abreuvés de mythes grandioses en rêvent. Pourtant, centrer les voyageurs sur la gare centre de Narbonne, au cœur d’un réseau multimodal est nécessaire pour la revitalisation de la ville et de l’agglo. Ce projet est un encouragement à l’étalement urbain.

3 – La LGV. Les mêmes élus en rêvent, pour gagner 10 minutes sur Narbonne-Paris. Souvent, ce sont les mêmes qui prennent l’avion pour y aller ! Une ligne nouvelle, oui mais si elle n’est pas mixte voyageurs-fret, elle ne servira qu’à alimenter les géants du BTP, à la construction.

4 – Nous savons que c’est iconoclaste pour la CGT cheminot mais vu l’incapacité de SNCF à assurer des missions locales, la nécessité de la création d’une régie publique régionale pour gérer les OFP (opérateurs ferroviaires de proximité) sur les ports, les lignes ré-ouvertes ou en perdition, etc. me semble une nécessité… Cela n’est pas forcément incompatible avec le statut cheminot.

4 – Le projet de mise à 2×3 voies de l’autoroute A 61 est en train de prendre forme, l’enquête publique est pour dans quelques mois. Le dossier est en cours de consultation des personnes publiques. Les sociétés d’autoroutes veulent investir pour attirer toujours plus de camions et de bagnoles, c’est essentiel pour l’accumulation capitalistique. Et par resquit, les riverains vont en prendre encore plus dans les poumons et les oreilles, si ce n’est la planète dans son ensemble. Pourtant, elles pètent la forme financière, ces sociétés. Les taxer pour financer les alternatives est un objectif politique essentiel.

5 – Les espaces nécessaires à une plateforme multimodale à Port la Nouvelle existent. Ils ont été acquis par la Région il y a une dizaine d’années. Le projet d’extension portuaire va arriver à l’enquête publique et nous ne connaissons pas encore l’intégralité du dossier. Les objectifs de trafic annoncés lors du débat public en 2013 pour justifier le dimensionnement, n’avaient rien à voir avec les réalités économiques. Envisager l’aménagement d’une plateforme multimodale ne peut s’envisager que dans le cadre plus général d’une politique des transports plus vertueuse que celle du tout camion que nous voyons tous les jours.

6 – Notre agglo a un service de transport collectif. Il est manifestement sous utilisé. En questionnant les habitants sur leurs préférences, ils privilégient la voiture individuelle comme partout mais des disent prêts à la laisser au garage, à condition que les bus puissent répondre à leurs demandes, Là, les griefs portent sur la fréquence et le manque d’information sur les horaires. Cela génère une mauvaise image du service avec des bus roulant quasi à vide. Un service public qui ne répond pas à la demande entre dans une spirale infernale : service dégradé – sous utilisé – désintéressement de ses organisateurs. Pour répondre efficacement à la demande de mobilité et aux défis climatiques, les élus doivent prendre la mesure de la situation et y remédier fortement et rapidement.

Albert CORMARY

Bonjour Albert et Mariette,

Non ce n’est pas facile aujourd’hui de rejoindre Port La Nouvelle par le canal de la Robine, qui a besoin d’être dragué. Mais ce n’est que de l’entretien normal pour un canal que d’être régulièrement dragué .

J’irai demander à VNF quel coût pour draguer le bief de Saint Lucie déjà. Cela peut avoir en plus l’intérêt pour les agriculteurs, qui ne voient dans le canal qu’un canal d’irrigation  leur permettant d’augmenter le volume d’eau pour leur arrosage grâce au dragage.

Pour le transport de morceaux d’éolienne, je n’ai que peu d’espoir, car leur dimension fait que cela dépasse les capacités de transport des bateaux accessibles au canal.

Pour info les travaux qui vont commencer au domaine de Sainte Lucie seront approvisionnés par voie d’eau. Par le Tourment ou plus probablement par l’entreprise qui ramasse les platanes coupés.

Ce sera une bonne opération de com pour le transport fluvial.

Sachez aussi qu’il y a une forte réflexion au niveau du ministère sur la motorisation propre des bateaux fluviaux, qui s’appelle « objectif 2040 » qui rappelle le nom donné à l’élaboration
du SRADDET « Occitanie 2040 ». Nous pouvons rêver enfin de transport de marchandises « propres ».

Jean Marc SAMUEL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s