ABANDON du deuxième aéroport de NANTES (Notre Dames des Landes)

Notre-Dame-des-Landes :

victoire…mais vigilance !

> L’abandon du projet de construction de l’aéroport de Notre Dame des Landes et le non renouvellement de la DUP ont été confirmés par le Premier Ministre.
> C’est un immense soulagement pour celles et ceux qui, en Loire Atlantique comme dans tout le pays, agissent depuis tant d’années afin d’éviter ce projet inutile et nuisible.
> C’est une victoire de la résistance citoyenne contre l’arbitraire et les magouilles, permise par la mobilisation la plus importante qu’ait connue notre région, avec un énorme soutien partout en France et ailleurs permise sur le terrain par la résistance paysanne et l’occupation de la ZAD par des femmes et des hommes qui proposent une agriculture différente et l’autogestion de leurs activités.

> Nous nous félicitons de cette victoire mais appelons à la vigilance pour les semaines qui viennent,  le déploiement de forces policières maintenant la crainte d’une intervention brutale.
C’est pourquoi nous manifesterons lesamedi 10 février à Carcassonne, comme à Nantes, pour fêter la victoirebien sûr, mais aussi pour signifier au gouvernement que nous refuserons toute intervention violente sur la ZAD.
> Celles et ceux qui aujourd’hui vivent et travaillent sur la ZAD doivent pouvoir continuer à le faire et à montrer l’exemple d’une agriculture respectueuse du vivant.
> Parce que la préservation de notre environnement est un enjeu majeur de ce siècle, cette victoire, avec la vigilance qui s’impose, est un événement politique majeur.

Rendez-vous à CARCASSONNE à 10h30, Portail des Jacobins

« Balance ton aéroport« :

Pour que l’agriculture nourricière soit considérée comme « infrastructure » !
C’est tranché, après 50 ans de dissimulation de l’autre option (agrandir l’aéroport existant) et un pseudo vote des habitants locaux (perfidie du gouvernement Hollande qui avait organisé le vote uniquement sur certaines communes). L’abandon de ce projet délirant prévu pour Concorde, à l’époque où l’on ne se posait pas encore la question entre « boire » et « conduire », pourrait faire qu’aujourd’hui, nous puissions enfin nous poser sérieusement la question suivante: « manger » ou « voler  » ?
Plus globalement, sont toujours évoquées les infrastructures aéroportuaires, de loisirs, commerciales, etc… mais il serait temps, comme je le défends depuis bientôt une quizaine d’années, de considérer les conditions de production de notre alimentation comme « infrastructure nourricière » !
J’étais à Notre Dame des Landes, en 2010, invité par l’association « Relocalisons » à la Vacherie, afin d’exposer les raisons qui m’avaient poussé à réaliser mon expérience de « Locavore » (le pari réussi de ne me nourrir qu’avec du « local »). J’y exposais, devant des paysans locaux (historiques et nouveaux venant occuper le site) l’importance de la production locale pour une consommation locale que j’articulais avec la notion d’ordre public. Nous sommes déjà sous perfusion alimentaire, dépendants des transports, la France manque de paysans et de production et, dans le même temps, on détruit des terres pour en faire du bitume ? Un jour, nous nous battrons entre nous pour manger…
En 2013, alors que j’étais Conseiller Général, avec le Collectif Audois d’opposition à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, j’avais amené au Centre Commercial de Castelnaudary une délégation d’opposants à l’aéroport venus sensibiliser la France entière sur la multiplication des « Grands Projets Inutiles Imposés », vous savez, ces projets pensés avec de vieux logiciels des années 60, où la « croissance » était infinie et la trajectoire de l’humanité linéaire, les terres étant la variable d’ajustement de tout le reste…
Pour revenir à notre « Grand Projet Inutile Imposé » local, mais qui s’est, lui, réalisé, je m’exprimais ainsi:
 « L’écologiste et conseiller général Stéphane Linou, s’est vendredi exprimé sur le « GPI Ô Castel », au nom du Collectif Audois d’opposition à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : « L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes est un fiasco financier et environnemental programmé, comme l’était en 2008 Ô Castel. Nous avons les éléments pour le prouver : le commissaire enquêteur de la République avait, je le cite, émis de fortes réserves concernant la zone de clientèle de ce centre commercial. Il était basé sur un potentiel de 80 000 habitants, allant de Carcassonne à Labège ! La destruction des emplois de centre-ville a été volontairement sous-estimée. Dans le même temps, la mairie de Castelnaudary, qui a soutenu ce projet, a systématiquement émis un avis positif pour les extensions commerciales de Carcassonne. Nous sommes bien dans un grand projet inutile imposé, destructeur de l’environnement, avec des terres nourricières agricoles qui sont bétonnées. Au final, il n’y a que des perdants puisque le centre-ville est complètement crevé. Il suffit de regarder la rue du 11-Novembre. Bien que le commissaire enquêteur ait tout annoncé, le projet s’est quand même réalisé ». »
Même aveuglement, même logiciel périmé, mêmes causes, mêmes conséquences…
A l’heure du réchauffement climatique et de la vulnérabilisation alimentaire de notre pays, il faudrait profiter de l’abandon de ce projet funeste d’un autre temps pour sécuriser et valoriser ce qui est intemporel: les terres nourricières et les paysans qui les travaillent. Nous avons déjà une boite à outils légale qui a fait ses preuves sur le Larzac où des dizaines de paysans ont pu s’installer et produire notre nourriture.
En même temps, d’autres « Grands Projets Inutiles Imposés » menacent de détruire des centaines d’hectares (Val Tolosa, Europa City où des pistes de ski sont prévues aux portes de Paris !).
Et si ce que l’on entend aujourd’hui comme un « changement de civilisation » était tout simplement au retour au… bon sens paysan ?  Stéphane Linou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s