GAZODUC inutile

Une nouvelle infrastructure fossile s’apprête à voir le jour en France, sur un des territoires de métropole les plus fragilisés par le dérèglement climatique.

Ce projet gigantesque s’appelle MidCat – et nous le bloquerons.

> La première phase de MidCat, nommée STEP, prévoit la construction de centaines de kilomètres de gazoduc pour relier la Catalogne aux Pyrénées-Orientales et à l’Aude. Consenti par le gouvernement français, MidCat est un nouveau symbole de projets gaziers n’ayant aucune justification, pas même économique, mais pourtant portés et soutenus par la Commission européenne aux dépens du respect de l’Accord de Paris.

Des deux côtés des Pyrénées, la résistance s’organise et grandit, rejointe par des députés européens, des organisations locales, nationales et européennes ; ainsi que dix municipalités et le Conseil Départemental des Pyrénées Orientales, qui se sont déjà déclarés opposés au projet.

Mobilisons-nous pour faire grandir l’opposition. 

Ensemble, nous bloquerons MidCat car c’est un projet climaticide, inutile et imposé : son existence nous condamnerait à un avenir carboné, au-delà des limites fixées par la sciences climatique, tandis qu’il sera réalisé pour le seul bénéfice de court-terme de l’industrie fossile.

 

Nous bloquerons MidCat car nous nous inscrivons dans un mouvement global d’opposition aux projets d’infrastructures gazières, qui défend la justice climatique. Si ce gazoduc organise l’importation de gaz provenant de Russie – en totale contradiction avec les objectifs énergétiques de l’Union européenne – il organise également l’importation de gaz de schiste, exploité massivement par Total dans l’une des régions les plus arides d’Algérie. L’utilisation de technologies telles que la fracturation hydraulique, interdites en France en raison des risques sanitaires et environnementaux qui lui sont liés, est une démonstration claire de pratiques néo-coloniales envers des populations qui sont, en outre, déjà en première ligne des dérèglements climatiques.

L’extraction du gaz, comme son transport, produisent les mêmes effets néfastes que les autres énergies fossiles : contamination des nappes phréatiques, pollution de l’air, consommation excessive d’eau, exposition à des agents cancérigènes, à des perturbateurs endocriniens et à des polluants excessivement dangereux, etc. Depuis plus de dix ans, les études scientifiques le prouvent.

Demandez aux élu.e.s locaux des Pyrénées-Orientales et de l’Aude qu’ils.elles protègent le climat, nos santés et ces territoires magnifiques plutôt que l’industrie fossile.

> Clémence, avec le Collectif contre le gazoduc transfrontalier

PS : Nous présentons quatre bonnes raisons de s’opposer à Midcat sur cette page.

> N’hésitez-pas à partager cette action avec votre entourage, par exemple sur facebook ou sur twitter, si vous êtes sur ces réseaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s