PAS DE TRANSITION ENERGETIQUE SANS TRANSITION ECOLOGIQUE !

La macronie, depuis qu’elle existe, n’a jamais fait preuve d’une grande conscience écologiste. La démission de Nicolas Hulot et les raisons qu’il a invoquées n’ont été qu’un épisode parmi d’autres. Le gouvernement n’en a tiré aucune leçon et le spectacle qu’il nous donne avec les péripéties sur la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) ainsi que les déclarations des ministres de l’agriculture successifs ne sont pas faites pour nous rassurer.

Pourtant lorsque j’écoute les responsables (députés, ministres…) de ce mouvement, j’entends souvent parler très souvent de l’urgence climatique. Ce n’est certainement pas par hasard. L’idée que le changement climatique est une réalité et que nous y sommes pour quelque chose est largement partagée dans l’opinion.

Ainsi, nous assistons à un matraquage sur l’urgence climatique et la décarbonation de notre énergie (électrique) qui serait l’alpha et l’oméga des solutions envisageables. Le nucléaire est évidemment présenté comme la voie royale.

Nous savons bien que ce ne sont que des éléments de langage et/ou de propagande qui ne résistent pas à un minimum d’analyse. Non seulement, l’électricité, donc nos 75 % de production nucléaire ne représente qu’une toute petite partie de celle que nous consommons, mais encore, sa décarbonation relève plus de l’intox que de la réalité.

Les études tentant de calculer ces émissions sont nombreuses. En comparant les différents résultats en fonction des méthodologies employées, deux chercheurs ont trouvé, de manière indépendante des résultats voisins de 66 g de CO2/kwh, soit largement moins que les énergies fossiles classiques mais bien plus que l’hydraulique ou l’éolien ou ce que raconte EdF sur le sujet. Vous pouvez lire l’excellent article publié par https://www.terraeco.net/Oui-le-nucleaire-emet-bien-du-CO2,16535.html

Et encore, aucune des études citées n’est en état d’évaluer correctement l’impact climatique des traitements (ou gestion) des déchets. Aucune filière n’est à ce jour aboutie ; et comment pourrait-on évaluer les émissions de CO2 de Cigeo qui sera ventilé pendant 500 ans ! Ne sont certainement pas comptés les empreintes carbone des différentes administrations en charge du domaine : ANDRA, IRSN, ASN….Et comment y ajouter les rejets de THOR, l’incinérateur qui devrait brûler les déchets de l’usine de conversion de l’uranium, à Narbonne ?

Plus encore néfaste pour un avenir plus radieux de notre environnement est la césure que les propagandistes font entre le changement climatique et crise écologique, mettant en avant de manière absolue la crise climatique qualifiée d’urgente en s’asseyant sur l’autre versant. Et nous devons dire avec force qu’il n’y aura pas de transition énergétique sans transition écologique. Forcer le pas du nucléaire nous conduit à un avenir irradieux qui ignore les conséquences sur la santé humaine, les enjeux sociétaux, etc. Notre main droite peut-elle ignorer l’état de notre main gauche ?

Je cite le nucléaire qui est le domaine le plus visible et médiatisé mais il n’est pas le seul. Je pense en particulier à la filière bois-énergie. On la considère souvent comme prometteuse car le bois est supposé séquestrer le carbone et nous serions donc devant un cycle vertueux. Quand on analyse la réalité plus finement, on se rend compte que les résidus de bois peuvent rendre des services écosystémiques favorables à la biodiversité ou être des aides à une orientation vers une agriculture plus biologique. Cela sans parler des projets d’énormes coupes dans les forêts pour assurer la conversion de centrales électriques au charbon (Gardanne et autres) au bois.

Il est donc nécessaire de clamer haut et fort : PAS DE TRANSITION ENERGETIQUE SANS TRANSITION ECOLOGIQUE !

Albert CORMARY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s